"La Sécurité est un droit (Rue Bleue)"

Pour une police de proximité efficace et partout !

image_author_Alain_Dumait
Par Alain Dumait
56 articles
21 déc. · 2 mn à lire
Partager cet article :

Consultation nationale sur la police de proximité

Notre association pour la promotion de la police de proximité, pour tous et partout, se met en place. Vous aussi, participez à sa première consultation nationale !

Madame, monsieur,

Regardons les choses en face.
Nos policiers et gendarmes sont débordés.
La sécurité, premier droit naturel des hommes libres, doit devenir la préoccupation première de tous les élus, à tous les niveaux. C’est une exigence cruciale.
Mais soyons plus concrets : la sécurité de chacun d’entre nous est si importante qu’il nous faut nous y impliquer, ensemble, individuellement, et collectivement.

 C’est pourquoi je viens de créer “ l’association « Droit à la Sécurité. (Fonds de dotation créé et doté par la société RPA, éditrice de L’Essor de la Gendarmerie.)

Pour le moment, nous ne sommes qu’une petite équipe, mais très déterminée.

Nous pensons que c’est au niveau local qu’il faut agir, pour commencer. C’est localement que nous pouvons peser et c’est localement que nous pouvons changer les choses.

 Ayant longuement réfléchi à cette question (d’abord comme maire du 2e arrondissement de Paris, puis comme éditeur d’un journal consacré très largement à ces questions), voici ma conviction :

 - Seule une police de proximité, en contact permanent avec les populations, est susceptible d’assurer la sécurité au quotidien, pour tous, et partout.
Il ne s’agit pas de changer l’organisation de la police nationale et la gendarmerie – qui font très bien leur travail, mais ne peuvent faire face à tous les problèmes.
Il s’agit de privilégier le niveau le plus décentralisé, celui des polices municipales, d’accélérer leur développement, afin qu’elles deviennent la base de notre système de sécurité quotidienne. Leur mission n’est évidemment pas de s’attaquer au terrorisme (c’est la mission de la police nationale et de la gendarmerie), mais de s’attaquer à la petite délinquance de tous les jours – celle qui nous pourrit la vie et qui, trop souvent, sert de base de recrutement au grand banditisme et au terrorisme.
En un mot, si nous luttons sérieusement contre les vendeurs de shit au bas de nos immeubles, non seulement nos villes seront plus paisibles et moins dégradées, mais le terreau sur lequel prospèrent tous les trafics sera progressivement asséché.
Accessoirement, les maires et les élus municipaux sont aussi les mieux placés pour comprendre les revendications des habitants – et ils y sont électoralement beaucoup plus sensibles que les parlementaires et a fortiori les ministres !

 Mais je voudrais d’abord avoir votre avis sur ces convictions et cette stratégie. C’est pourquoi je vous demande de bien vouloir remplir le questionnaire que je viens de mettre en ligne ici. (Un clic suffit)
Dès que vous l’aurez rempli, je vous en dirai davantage sur notre plan d’action 2024.

 En attendant, voici quelques-unes des idées d’action que nous avons :

·      Demander qu’au niveau de chaque collectivité territoriale (commune, département, région…) soit élu séparément un délégué à la sécurité intérieure ;

·      Organiser une campagne auprès des parlementaires pour sanctuariser les dépenses des budgets de la sécurité ;

·      Développer le site internet, permettant de communiquer sur l’activité de l’association, avec une partie d’actualité générale, en accès libre, et une autre réservée à nos adhérents ;

·      Créer un prix annuel de la bravoure des forces de l’ordre ;

·      Créer un prix pour saluer et faire connaître les bonnes initiatives des élus locaux ;

·      Offrir une assistance juridique complémentaire aux personnels des forces de l’ordre ;

·      Créer une amicale parlementaire soutenant nos actions. Etc…

 Nos premiers adhérents seront consultés pour établir l’ordre de priorité de ces actions, et pour en mener d’autres, dans la mesure des moyens de l’association.

 J’attends votre réponse avec impatience !

 Cordialement,

 Alain Dumait, Pour Droit à la sécurité

PS. : Si vous pensez que les pouvoirs publics, l’ensemble des élus de ce pays sont à la hauteur pour assurer votre sécurité au quotidien, ce message ne vous est pas destiné…

PPS. : Si vous pensez que la sécurité publique est l’affaire de chacun, que le moment est venu de se regrouper, pour obtenir la mise en place de dispositifs plus efficaces, répondez-moi très vite en remplissant le questionnaire en ligne à cette adresse : droitalasecurite.fr/grand-sondage-national/

PPPS. : nous acceptons aussi les dons, déductibles à 66% de vos revenus 2023 (si effectués avant le 31 décembre)? C’est ici

(Le don est déductible de l'impôt sur les sociétés à hauteur de 60%, dans la limite d'un plafond de 5 ‰ du chiffre d’affaires.)

Pas de message le 28 décembre… Très bonnes fêtes, bonne année à tous et à l’année prochaine !